Le regard de Mamadou Traore

il est partout et nulle part…

curieux et intéressé par les détails, il photographie ces hommes et ces femmes qui font Aubervilliers

 

L’oeil en vrac de Mamadou Traore par Maryse Emel

Il a l’oeil en vrac, c’est ce qu’il dit.

en tout cas il n’aime pas parler de lui. Il n’aime pas raconter ses photos.

C’est comme quand on lui dit de faire un portrait

il cherche à fuir

impossible la photo sur commande

ne lui demandez pas

c’est son œil qui décide

pas sûr d’ailleurs

plutôt une sorte d’instinct

c’est son goût pour les contes

il aurait aimé raconter mais il ne sait pas suivre la ligne de Kronos

il préfère ce don de l’imaginaire

cette image qu’il devine

il quitte la rive et rejoint une vision qui se raconte dans le vestibule étroit de sa mémoire

non, ne lui demandez pas une photo de vous-même

il ne sait pas se pauser

encore moins vous faire prendre la pose

Ne lui dites pas qu’il est photographe

il est si loin de la technique

il ne représente pas le monde-là

il n’imite pas

il invente la vision d’un monde

c’est un artiste

simplement

attention… il est passé par ici… il ne repassera pas par là !

13716158_10208727046247563_2540704454406171181_n14440976_10209258417851521_3098281555050232252_n14492330_10209256238837047_3310949068573430833_n14650343_10209415972470288_6330124799366110953_n14670893_10209415974310334_6594645987456419770_n14671079_10209391757824937_4147059733325436622_n15094933_10209722910823555_1215173258619048156_n15390898_10209995871247395_8072580552712547260_n15542402_10210001245341744_5712867956482931109_n15697378_10210117815335921_4102261232229386455_n15965289_10210250562414515_3807751982061504184_n