Martin Bauer et Rabah Mehdaoui

Martin Bauer (accompagné de Rabah Mehdaoui)

Martin Bauer

Né le 14 janvier 1973 à Strasbourg. Étudie la flûte à bec avec Élisabeth Gros,puis Alain Sobczak et la viole de gambe avec Michel Holveck, puis Jonatha Dunford au conservatoire de Strasbourg; le piano, le clavecin et le violone (contrebasse baroque) en autodidacte et cours privés. Il se perfectionne au Conservatoire de Bruxelles en viole de gambe avec Wieland Kuijken (obtient un diplôme supérieur en 1998), en écriture avec Jan van Landeghem, puis avec Paolo Pandolfo pour la viole à Bâle entre 1998 et 2000. En musique ancienne, il a participé à de nombreux ensembles et joue aujourd’hui en France avec les ensembles La Fenice, Les Nouveaux Caractères, Le Concert brisé, Les Folies françoises, les cris de Paris, la camerata delle lacrimae, avec Bruno Bonhoure. en Belgique avec Il Fondamento, et participe régulièrement à des productions d’opéras baroques (2010 : Didon et Enée de Purcell (reprise en 2013), 2011, Fairy Queen de Purcell avec Les Nouveaux Caractères, Orfeo de  Monteverdi, l’Incoronazione di Poppea de Monteverdi. Peu à peu il acquiert une expérience avec des artistes travaillant dans desdomaines différents : musique improvisée, théâtre, danse baroque et contemporaine, chanson. Dans le domaine des croisements de styles, a participé au disque et à la tournée Love I obey avec Rosemary Stanley et le Helstroffers band (Bruno Helstroffer, Elisabeth Geiger et Michel Godard). Il a récemment participé en tant que «!musicien-acteur!» dans une pièce mise en scène par Benjamin Lazare, Le  Dibbouk. Il a fait des apparitions dans des installations de Vincent Vergone pour les tout petits, la mirabilia, lieu merveilleux de découvertes des sens, et le jardin d’émerveille. Il a enregistré plusieurs CD pour les labels Zig-zag Territoires, Alpha, Accent, Aeon, Naïve, Klara… L’enseignement a toujours pris une part non négligeable dans son activité : il anime régulièrement diverses activités pédagogiques (Pigna (Corse), Lanvellec (Bretagne), présentations en milieu scolaire…), ce qui lui paraît fondamental dans la transmission de l’expérience et du savoir-faire musical. Il est titulaire en France du Diplôme d’état de musique ancienne et enseigne au conservatoire d’Orsay (région parisienne)
  • Musique ancienne
    A joué au sein de nombreux ensembles tels que De Vento (Marcel Ketels), Kato (Karin Gutsche, Tomma Wessel), Concert Royal Köln (Karla Schröter), La Maîtrise de garçons de Colmar (Arlette Steyer), Doulce Mémoire (Denis Raisin-Dadre), La Chapelle Rhénane, Musica Nova, Jacques Moderne, Le Parlement de Musique (Martin Gester), Akadêmia(Françoise Lasserre), La Grande Chapelle (Angel Recasens), More Maiorum (Peter van Heyghen, Anvers), la Maîtrise de Versailles, Les Pléiades (Arnaud van de Cauter), Poïésis, le Poème harmonique, La Camera delle Lacrime (Bruno Bonhoure), Saurimonda (Gisela Bellsola et Michel Maldonado), Les Buffardins (Frank Theuns), B’Rock (Gand, Belgique), un duo avec Claire Lefilliâtre (soprano), Grain de la voix (Björn Schmelzer), Jean-Michel Fumas (contre-ténor) et le Eliza consort. en tant que gambiste  et contrebassiste. Concerts en Europe, Japon, Canada, Etats-Unis…
    A participé à plusieurs opéras, dont Armide de Lully avec Les Folies Françoises, dans le cadre du Festival d’opéra baroque d’Innsbruck en 2015 et reprise à Potsdam en 2016, Orfeo, de C. Monteverdi, Fairy Queen, Didon et Enée de H. Purcell avec les Nouveaux Caractères (Opéra de Rennes, Besançon, théâtre de l’Athénée), Cadmus et Hermione de J.B. Lully avec le Poème harmonique.
    Musique actuelle, scène
    A joué avec des groupes de Jazz et de musiques improvisées, Madame Thomas, Rüka, Daniel Brel, Quatre chemins de mélancolie (travail d’arrangement sur certaines pièces),
    Productions d’opéras baroques en tant que continuiste… des spectacles de théâtre en tant que musicien, compositeur et acteur avec la compagnie de théâtre les Foirades à Strasbourg, de danse baroque avec les ensembles Fontainebleau (Sigrid T’Hooft, Peter Van Heyghen) et l’Éclat des muses (Christine Bayle) et de danse contemporaine (composition et interprétation) avec la compagnie L’Échappée (Fred Lescure.
    D’autres expériences dont un projet de « slam baroque » à Aubervilliers, avec Bruno Bonhoure et La Camera delle Lacrime. Participation aux concerts et enregistrements de la chanteuse et écrivaine Tania de Montaigne (chanson française).
    Travail de création et d’improvisation avec le bassiste nantais Charles-Eric Charrier.
    Tournée avec le Dibbouk, théâtre Yiddish, mis en scène par Benjamin Lazare et Louise Moatty,
    création musicale en collaboration avec le compositeur Aurélien Dumont.
    Actuellement
    Concerts avec : La Fenice (Jean Tubéry), Les nouveaux Caractères (Sébastien D’Hérin), Le Concert brisé (William Dongois), Les Folies françoises (Patrick Cohen-Akenine), Les Cris de Paris, concert-spectacle Love I obey, avec Rosemary Standley et le Helstroffer’s band.
    Participation à des productions d’opéra, L’Incoronazione di Poppea de Monteverdi, avec les Nouveaux Caractères et l’Orfeo de Monteverdi avec les Cris de Paris.
  • Enseignement
    Titulaire du Diplôme d’état de musique ancienne
    Professeur de flûte à bec en Écoles de musique à Strasbourg de 1991 à 1992.
    Professeur de viole de gambe et de musique de chambre à l’École de musique de l’ARES (Strasbourg) de 1998 à 2002.
    Professeur de viole de gambe et musique d’ensemble au Conservatoire National de Strasbourg de 2000 à 2003.
    Stages d’improvisation (Mons, Besançon…)
    Remplacement professeur de viole de gambe au CNR d’Aubervilliers (2003-2004)
    Classe d’improvisation au CNR de Boulogne (2003-2007)
    Animations au musée de la musique (Cité de la musique) à Paris, depuis 2003
    Stage d’improvisation pour le CNFPT (Orléans), 2007
    Masterclass au Conservatoire d’Auxerre, 2010
    Stage de viole de gambe et improvisation à Namur (Belgique) (été 2011)
    Présentations scolaires avec Bruno Helstroffer à dans le cadre des Rencontres guitare et patrimoine à Sedan (2012)
    Professeur de viole de gambe au Conservatoire Jean Wiener à Bobigny, 2012-2015
    Académie de musique baroque de Lanvellec, 2014 & 2015
    Interventions au CESMD de Poitiers.
    Académies d’ornementation et improvisation à la au Centre de Création Musicale Voce à Pigna en Corse, depuis 2011
    Professeur de viole de gambe au Conservatoire de la Vallée de Chevreuse (Orsay), depuis 2014!
  • Discographie
    Este libro es de Don Luis Rossi avec l’ensemble Poïésis, chez Zig-Zag Territoires.
    Vanité et inconstance du Monde, avec Anne Quentin, chez Astrée Naïve.
    Musique du 17ème siècle français, La Maîtrise de Colmar, chez ADM Son (2001)
    Portrait d’un paysage avec Rüka, chez Jazz-bond Association
    Schütz : Die Auferstehung, avec Akadêmia, Chez Zig-zag Territoires
    Machaut : Les motets, intégrale, avec Musica Nova, chez Zig-zag Territoires
    Delalande : Les leçons de Ténèbres, avec Le Poème Harmonique, chez Alpha.
    Mouton : Motets, avec l’ensemble Jacques Moderne.
    Musique de la vie de Léonard de Vinci, avec Doulce Mémoire, chez Naïve.
    Voi ch’ascoltate, Sigismondo D’India, avec Poïésis, chez Zig-Zag-Territoires
    Quatre chemins de mélancolie, Daniel Brel , avec Le Poème Harmonique, chez Alpha (2003). Alpha 509
    Les Heureux Moments, oeuvres pour 2 flûtes de J.M. Hotteterre, avec Frank Theuns, chez Accent (2001). ACC 21149
    L’Insinuante, oeuvres pour flûtes de Blavet, avec Frank Theuns, chez Accent (2003), ACC 23154
    Concerti for wind instruments, de G.-Ph. Telemann, avec il Giardellino, chez Klara (Belgique) (2003).
    Bara Faustus’ Dreame, Mr Tragian his choice, avec les Witches, chez Alpha. (2003)
    Due Canzoni del Petrarca, de Matteo Rampollini, avec Poïésis, chez Zig-Zag-Territoires (2004) ZZT 050202
    Histoire de la nativité, de Heinrich Schütz, avec Akadêmia, chez Zig-Zag-Territoires (2004), ZZT 041101
    Les Ramages, oeuvres de Michel Pignolet de Montéclair, avec les Buffardins (Frank Theuns), chez Accent (2004) ACC 24163
    La Veloutée, oeuvres de J.B. de Boismortier, avec les Buffardins , chez Accent (2005) ACC 24168
    Requiem para Cervantes, avec la Grande Chapelle (Angel Recasens) chez Lauda (2005)
    Entre aventuras y encantamientos, Mùsica para don Quijote, avec la Grande Chapelle (Angel Recasens) chez Lauda (2005)
    Vanitas vanitatum, de Giacomo Carissimi, avec la Fenice et le choeur de chambre de Namur, chez Cyprès (2006) CYP1644
    Intégrale du 4ème livre, de Jean-Marie Leclair, avec la Tempesta, chez Zig-Zag-Territoires (2006) Réf. ZZT 060401.3 (participation aux pièces avec flûte).
    Barbara Strozzi, avec l’ensemble Poïésis, chez Aeon (2006), Réf. AECD 0643.
    Noël baroque en Pays d’Oc, Natalis Cordat & Nicolas Saboly, avec La Camera delle Lacrime, chez Alpha (2007), Réf. ALPHA 117
    Chamber Music for a German Flute, Händel et Dieupart, avec Les Buffardins, chez Accent (2008), Réf. ACC 24194.
    Madrigali, Daniel D’Adamo, Sigismondo D’India, avec Poïésis, chez Aeon (2008), Réf. AECD 0869.
    Speelstukken, Stylus Phantasticus in the Low Countries, David Petersen (1651-1737), avec B’Rock XS, chez Klara (2010), Réf. KTC 4032.
    Un camino de Santiago, avec La Fenice, chez Ricercar (2011), Réf. RIC 312
    Ye Sacred Muses, complaintes, élégies et chansons, Byrd, Dowland, avec Jean-Michel Fumas et le Eliza consort, chez Ame-son (2011), Réf. LC 24 326
    Les Surprises de l’Amour, Jean-Philippe Rameau, avec les Nouveaux Caractères, chez Glossa (2013), Ref.GCD 922701
    Scylla & Glaucus, de Jean-Marie Leclair, avec les Nouveaux Caractères, chez Alpha (2015), Ref. Alpha 960
    The salon of Scylla & Glaucus, musique de chambre autour de Leclair, avec les Nouveaux Caractères, chez Fuga Libera (2015), Ref. FUG 729

IMG_8482Rabah Mehdaoui

Ce n’est pas une lecture, pas une harangue.Ici, Rabah ne déclame pas, il ne dit pas, il nous parle, droit dans les yeux, avec l’urgence de comprendre ces mots dont on saisit soudain tous les sens.Les rimes sont secondaires, les prouesses littéraires accessoires, ce n’est pas un cours de poésie, ce n’est pas une énième récitation : C’est une transmission, du partage, un don.Accompagné par la musique discrète et essentielle de Tarik Chaouach , Rabah n’est pas seulement fidèle au texte, il l’est au message et les mots de Fondane, Césaire, Hugo, Kateb et Baudelaire deviennent les nôtres,Pas de colère surjouée, pas de larmes extirpées, l’émotion nait d’un alliage inattendu et subtil : La puissance- presque la violence- de la prose contraste avec la sérénité de celui qui nous parle.On n’est pas pris à témoin, contraint au spectacle, on est acteur de chaque phrase.On n’est pas acculé, sermonné, exclu, on est enveloppé d’une affection amicale,Rabah aime les poètes, Rabah aime les gensEt c’est à nous qu’il parle. Salah.B